DePuy Synthes poursuit sa mission de simplification et d'amélioration de la chirurgie rachidienne mini-invasive

Hero Image

Publié le 11 déc. 2017

Lancement du dispositif de discectomie pour CMI CONCORDETM Clear destiné à la chirurgie de fusion rachidienne mini-invasive dans la région EMEA

Solothurn, Suisse - 11 décembre 2017 - DePuy Synthes a annoncé aujourd'hui le lancement de son dispositif de discectomie pour CMI CONCORDE
TM Clear, une solution chirurgicale conçue pour simplifier la discectomie dans la chirurgie de fusion rachidienne mini-invasive. Désormais disponible dans la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA), cet outil à usage unique permet aux chirurgiens de retirer plus efficacement un disque dégénéré (discectomie), ainsi qu'une plus grande quantité de matière discale, par rapport aux outils traditionnels.1

La hernie discale lombaire ou prolapsus discal représente 5 % de l'ensemble des cas de douleurs lombaires ; elle est la principale cause de douleur radiculaire diffuse (sciatique) et l'une des raisons de recours à la chirurgie de fusion rachidienne les plus fréquemment invoquées.2 En 2018, 140 000 discectomies devraient être réalisées dans la région EMEA dans le cadre de procédures de fusions intervertébrales, dont un nombre croissant d'entre elles seront à caractère mini-invasif.3 D'après des données internes fournies par DePuy Synthes, la catégorie de la chirurgie mini-invasive (CMI) se développe de manière fulgurante dans la chirurgie de fusion rachidienne car, contrairement à une chirurgie ouverte, elle évite toute complication dans le traitement de la discopathie dégénérative.4,5 Alors que cette procédure connaît une popularité grandissante, les techniques de CMI doivent être simplifiées et de nouveaux instruments développés afin d'améliorer son efficacité, tout en optimisant la quantité de matière discale retirée.

La discectomie, réalisée dans le cadre d'une chirurgie de fusion rachidienne, se pratique généralement sur une zone opératoire réduite avec une visibilité limitée. En général, elle nécessite plusieurs instruments et des passages répétés de ces instruments pour s'assurer que le disque a été correctement retiré et que les plateaux vertébraux sont prêts à recevoir les implants, ce qui accroît les risques de lésions radiculaires. Le dispositif CONCORDE Clear est un instrument à usage unique qui, une fois raccordé à un aspirateur chirurgical standard et prêt à l'emploi, permet de retirer un disque dégénéré et de préparer les plateaux vertébraux. Son manche transparent permet également aux chirurgiens de voir instantanément la quantité de matière discale retirée. Contrairement aux techniques traditionnelles, cette approche simplifiée ne nécessite que quelques passages de l'outil, évite de changer d'instrument et permet de retirer un plus grand volume discal.Par conséquent, elle améliore l'efficacité de l'intervention, ainsi que les résultats chez les patients.1

Le Dr Gerd Bordon, exerçant à l'hôpital de Manises à Valence en Espagne, a fait le commentaire suivant : « CONCORDE Clear est un outil idéal car il simplifie les procédures de discectomie. Je trouve son utilisation intuitive, mes procédures plus efficaces et l'espace discal mieux nettoyé. Je pense qu'il va améliorer les résultats chez les patients ayant subi une chirurgie de fusion rachidienne. »

Le lancement du dispositif CONCORDE Clear fait suite à celui du système VIPER PRIME™ de DePuy Synthes en octobre dernier. Le système VIPER PRIME a également été conçu pour améliorer l'efficacité des chirurgies rachidiennes. Son porte-prothèse limite le nombre d'instruments et de passages des instruments pour la mise en place d'une vis pédiculaire à l'aide d'une technique mini-invasive.

« Le dispositif de discectomie pour CMI CONCORDE Clear est une véritable innovation qui incarne parfaitement notre mission, à savoir réduire le caractère invasif de la chirurgie de fusion rachidienne chez les patients et simplifier la procédure pour les chirurgiens », a confié Jordy Winters, responsable, DePuy Synthes Spine EMEA. « Le dispositif CONCORDE Clear et le système VIPER PRIME démontrent clairement notre volonté d'innover en permanence afin de répondre à la demande croissante de la chirurgie rachidienne mini-invasive. Nous avons successivement fourni deux solutions procédurales pour que les chirurgiens puissent mieux reproduire les interventions de fusion rachidienne, mais aussi pour améliorer les résultats chez les patients. »

À propos de DePuy Synthes Companies
DePuy Synthes, filiale de la division Johnson & Johnson Medical Devices**, dispose de l'un des portefeuilles de solutions orthopédiques les plus exhaustifs au monde. Les solutions spécialisées de DePuy Synthes Companies, notamment destinées à la chirurgie de reconstruction articulaire, traumatique, crânio-maxillo-faciale et rachidienne, ainsi qu'à la médecine du sport, sont conçues pour améliorer les soins aux patients tout en offrant une valeur clinique et économique aux systèmes de soins de santé du monde entier. Pour en savoir plus, consultez le site à l'adresse suivante : www.depuysynthes.com.

*DePuy Synthes représente les produits et services de DePuy Synthes, Inc. et de ses sociétés affiliées. MEDOS INTERNATIONAL, SARL est le fabricant légal du système VIPER PRIME et de l'outil de discectomie pour CIM CONCORDE Clear.
**La division Johnson & Johnson Medical Devices se compose des filiales chirurgicale, orthopédique et cardiovasculaire.
 

Les marques déposées de tiers utilisées dans le présent document appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

©Johnson & Johnson Medical Limited. 2017. Tous droits réservés.

Siège social : Johnson & Johnson Medical Limited, PO BOX 1988, Simpson Parkway, Livingston, West Lothian, EH54 0AB, Royaume-Uni. Société constituée et immatriculée en Écosse sous le numéro SC132162

 


[1] Araghi, A. Novel Technologies for MIS Fusion Discectomy and Expandable Interbody. ISASS Boston 18-20 septembre 2015.
[2] Gibson JN, Waddell G. Surgical interventions for lumbar disc prolapse. Cochrane Database Syst Rev. 2007.
[3] DRG, Spinal Implants Europe Market Analysis, 2016. Rapport disponible sur demande à l'adresse suivante :

https://decisionresourcesgroup.com/report/14590-medtech-spinal-implants-europe-2016-market-analysis/ [dernière consultation le 11/09/17]
[4] Jhala, Amit, et al. Minimally invasive transforaminal lumbar interbody fusion.
Indian Journal of Orthopaedics 48(6) (Nov.-déc 2014) ; 562-567.
[5] Peng, Chan Weam Benedict, et al. Clinical and Radiological Outcomes of Minimally Invasive Versus Open Transforaminal Lumbar Interbody Fusion. SPINE Vol. 34, Numéro 13 (2009) ; 1385-1389.
[6] Lavelle WF, Ordway NR, Araghi A, Buckley RA, Fayyazi AH. 
J Neurosurg Spine. 26 avr. 2017(4):454-458. doi: 10.3171/2016.9.SPINE16283. Epub 27 jan. 2017.

DSEM/SPN/1117/0771